Description des
différentes AOC françaises
Vignobles




Vin > Sud-Ouest > AOC

Monbazillac



< Montravel Pacherenc du Vic-Bilh Pécharmant Rosette >

 Monbazillac




Le vignoble s'étend sur la rive gauche de la Dordogne autour du village de Monbazillac situé à cinq kilomètres au sud de Bergerac. Il est implanté sur le territoire de cinq communes du département de la Dordogne. Les parcelles sont disséminées sur des terrasses et des coteaux.

L'humidité des brouillards matinaux engendrés par la Dordogne favorise l'apparition du Botrytis cinerea, un champignon qui perce les raisins. Devenus très concentrés en sucres après l'évaporation de l'eau de la pulpe lors des après-midis ensoleillés, ils sont alors récoltés pour produire des vins liquoreux. Les moines du prieuré bénédictin de Bergerac défrichent la colline et plantent les premières vignes au 11ème siècle. Le vignoble prospère ensuite grâce aux importantes commandes des familles huguenotes de Bergerac installées en Hollande depuis la révocation de l'Edit de Nantes en 1685. Après la destruction des vignes par le phylloxéra en 1885, les viticulteurs ne le réhabilitent pas entièrement. Les nouvelles vignes ne couvrent qu'un tiers de l'ancien vignoble en 1918. Le syndicat viticole de Monbazillac assigne au début du 20ème siècle tous les producteurs qui utilisent frauduleusement le nom Monbazillac pour vendre leurs vins. Le tribunal de Bergerac fixe les limites de l'aire de production en 1934 et les viticulteurs obtiennent deux ans plus tard la création de l'AOC Monbazillac pour garantir la provenance de leur production. Dans les années 1950, les producteurs espacent les vignes pour augmenter les rendements et mettent en place une récolte unique alors que seuls les raisins très mûrs étaient auparavant cueillis lors de passages réguliers dans le vignoble. Ces changements provoquent une baisse de la qualité des vins, une diminution de la demande et une chute des cours. Les viticulteurs mécanisent alors les récoltes afin de diminuer les coûts de main d'œuvre. Pour produire à nouveau des vins liquoreux de qualité, ils rétablissent les vendanges manuelles par tries successives à la fin du 20ème siècle.

Les principaux cépages autorisés sont la Muscadelle, le Sauvignon, le Sauvignon gris et le Sémillon mais les viticulteurs peuvent également cultiver le Chenin, l'Ondec et l'Ugni blanc. Les ceps reposent sur des sols constitués de calcaire, d'argile et de molasses.

Les vignes bénéficient d'un climat océanique aux influences continentales. La Dordogne et ses affluents augmentent sensiblement l'humidité de l'air.


 Caractéristiques 
Création de l'AOC Monbazillac: 15 mai 1936
L'appellation Monbazillac peut être suivie par la mention "Sélection de grains nobles".

Couleur et type: l’appellation d’origine contrôlée Monbazillac est réservée aux vins tranquilles blancs.

Aire de production: Colombier, Monbazillac, Pomport, Rouffignac-de-Sigoulès et Saint-Laurent-des-Vignes

Superficie: 3 600 ha

Production de vin / an: 50 000 hl


 Vin blanc 
Cépages principaux et secondaires autorisés
Muscadelle, Sauvignon, Sauvignon gris, Sémillon

Chenin - Ondenc - Ugni blanc (10% max)

Arômes
Miel, fleurs

Fruits secs, noisette, amande avec l'âge

Température de service
6 à 8°

Garde
15 à 20 ans

Accords mets/vin
Apéritif, foie gras

 Producteurs 
Présentation (description et coordonnées) des domaines produisant des vins dont l'origine est garantie par l'AOC Monbazillac.

 Producteurs de l'appellation Monbazillac

 Alertes 
 Recevez chaque semaine la liste des vins de l'appellation Monbazillac ajoutés sur Passionvin










 
 
 
 

Contact A propos du guide du vin PassionVin Ajouter le guide du vin PassionVin à vos favoris
Copyright Guide vin PassionVin AOC Monbazillac © 2013 Cestanet inc. Tous droits réservés