De la vigne au verre



Vin > Cépages >

Colombard



Colombaud Côt Counoise Courbu

 Colombard




 Caractéristiques 
Le Colombard est un cépage blanc issu du croisement entre le Gouais blanc et le Chenin blanc. Il bourgeonne tôt. Les jeunes feuilles sont jaunes à plages bronzées. Les feuilles adultes sont orbiculaires ou réniformes, entières ou avec trois lobes. Elles ont un sinus pétiolaire très ouvert en V et de petites dents. Leur limbe est involuté avec une face inférieure faiblement ou moyennement couverte de poils dressés et couchés. Les grappes et les baies, rondes, ont une taille moyenne.

Le colombard est un cépage vigoureux et très productif. Il produit entre 80 et 170 hectolitres par hectare mais il donne des vins peu aromatiques, peu alcooliques, acides et de piètre qualité au delà de 120 hl/ha. Son rendement est maitrisé lorsqu'il est planté sur des sols pauvres cconstittués d'argile et de calcaire, de calcaire pur ou de sables et de graves. Il n'apprécie pas les climats marqués par des périodes de sécheresse car il craint le manque d'eau. Ses rameaux sont sensibles aux vents violents au printemps et ses raisins ont tendance à facilement s'égrener lorsqu'il arrive à maturité. Il craint également le mildiou, l'oïdium, les cicadelles, la pourriture grise, les vers de la grappe et les acariens.

 Arômes
Le Colombard donne un vin rafraichissant et très aromatique (pamplemousse, fruit de la passion, buis, pêche, citron vert, nectarine, fruits exotiques, rhubarbe) avec une bonne acidité.

 Zones d'implantation 
Le Colombard était autrefois principalement cultivé en Charente pour produire un vin de liqueur (le Pineau des Charentes) et une eau de vie (le Cognac). Les viticulteurs bordelais l'ont ensuite planté dans leurs vignobles et vendaient notamment leurs vins aux Hollandais qui les distillaient pour élaborer une eau-de-vie distribuée à leurs équipages ou vendue en Europe du Nord. Le Colombard a été remplacé par l'Ugni blanc dans de nombreux vignobles charentais après la crise du phylloxéra à la fin du 19ème siècle. Les viticulteurs bordelais ont également arraché de nombreuses vignes de Colombard à la fin du 20ème siècle car leurs vins blancs ne trouvaient plus preneur. Ils utilisent depuis le Colombard comme cépage d'appoint pour produire des vins blancs composés principalement de Sémillon et de Sauvignon.

La culture du Colmbard est également permise sur les coteaux pentus situés au sud de Nantes et les vignobles des villages de Buzet et de Duras situés dans le Lot-et-Garonne.

Appellations autorisant l'utilisation du cépage Colombard

Bordeaux
 Blaye Côtes de Bordeaux
 Bordeaux
 Bordeaux Supérieur
   Côtes de Bourg
 Crémant de Bordeaux
 Côtes de Blaye
   Entre-Deux-Mers
 Entre-Deux-Mers Haut-Bénauge
 Sainte-Foy-Bordeaux

Loire
 Gros Plant du Pays Nantais
   

Sud-Ouest
 Buzet
   Côtes de Duras
 










 
 
 
 

Contact A propos du guide du vin PassionVin Ajouter le guide du vin PassionVin à vos favoris
Copyright Guide vin PassionVin (Cépage Colombard) © 2013 Cestanet inc. Tous droits réservés