De la vigne au verre



Vin > Cépages >

Gamay



Gamay Chaudenay Gamay de Bouze Genovèse Gewurztraminer

 Gamay




Le Gamay est un cépage noir issu du croisement entre le Pinot noir et le Gouais blanc qui se côtoyaient autrefois dans les vignobles bourguignons.

 Caractéristiques 
Le Gamay bourgeonne tôt ce qui le rend sensible aux gelées printanières mais les bourgeons secondaires sont relativement fertiles. L'extrémité des nouveaux rameaux est faiblement ou moyennement recouverte de poils couchés. Les jeunes feuilles sont jaunes à plages bronzées et les entre-nœuds sont rouges. Les feuilles adultes sont orbiculaires, entières ou avec cinq lobes. Elles ont un sinus pétiolaire ouvert en V et de courtes dents aux cotés rectilignes. Leur limbe est involuté avec une face inférieure faiblement couverte de poils dressés et couchés. Les grappes sont compactes et de taille moyenne. Les baies, elliptiques, ont également une taille moyenne. Le Gamay mûrit tôt.

Le Gamay est un cépage peu vigoureux mais naturellement très fertile (deux cents hectolitres par hectare en plaine mais le vin produit est médiocre. Il est de meilleure qualité lorsqui'il est planté sur des coteaux aux sols pauvres qui limitent son rendement à soixante hectolitres par hectare). Les viticulteurs coupent parfois plusieurs grappes sur chaque pied de vigne au cours de la saison (vendange en vert) et établissent une concurrence entre eux en densifiant leurs vignobles pour abaisser encore son rendement. Le Gamay préfère les sols constitués de granite, d'argile et de silice aux sols calcaires. Il craint la pourriture grise (elle se propage facilement de baie en baie car les grappes sont compactes), les maladies du bois, les jaunisses, l'excoriose et les vers de la grappe. Il est parfois sensible au millerandage lorsque les conditions climatiques sont mauvaises au cours de la floraison.

 Arômes
Le Gamay donne un vin de couleur rouge rubis aux reflets violets, peu alcoolisé, pauvre en tanins mais avec une belle acidité et des arômes de cassis, de fraise, de framboise, de cerise, et de réglisse. Il se boit généralement dans sa jeunesse (sauf quand il est planté sur des terroirs d'exception).

 Zones d'implantation 
Les viticulteurs bourguignons cultivèrent de plus en plus le Gamay à partir du début du 14ème siècle à la place du Pinot noir car il mûrit plus rapidement et surtout produit davantage de raisins mais le duc de Bourgogne, Philippe le Hardi, ordonna en 1395 la destuction de tous les pieds de Gamay de Dijon à Mâcon pour favoriser la culture de Pinot noir à l'origine des grands rouges bourguignons. Des viticulteurs continuèrent à le cultiver plus au sud dans le Beaujolais. Les vins étaient principalement écoulés dans les bouchons lyonnais jusqu'à la construction du canal de Briare au 18ème siècle et surtout du chemin de fer au siècle suivant qui permirent alors de les acheminer jusqu'à Paris. La culture du Gamay s'étendit dans de nombreuses régions françaises au fil des décennies (il couvrait plus de 150 000 hectares peu avant la destruction de nombreuses vignes par le phylloxéra à la fin du 19ème siècle).

Le Gamay reste principalement cultivé dans le Beaujolais oû il est le cépage exclusif de nombreux vignobles. Il peut être également planté dans la Vallée de la Loire pour la production de vins rouges et rosés monocépages ou issus de l'assemblage de plusieurs cépages. Il représente aussi une forte proportion de l'encépagement dans le Bugey, dans le Lyonnais, en Savoie et en Auvergne.

Appellations autorisant l'utilisation du Gamay

Auvergne
 Côtes d'Auvergne
   Saint-Pourçain
 

Beaujolais
 Beaujolais
 Beaujolais nouveau
 Beaujolais Villages
 Brouilly
 Chénas
   Chiroubles
 Côte de Brouilly
 Fleurie
 Juliénas
   Morgon
 Moulin à vent
 Régnié
 Saint-Amour

Bourgogne
 Bourgogne
 Bourgogne Passe-Tout-Grains
   Coteaux bourguignons
 Crémant de Bourgogne
   Mâcon

Bugey
 Bugey
   Bugey Cerdon
   Bugey Montagnieu

Loire
 Anjou
 Anjou Gamay
 Chateaumeillant
 Cherveny
 Coteaux du Giennois
 Côte Roannaise
 Côtes du Forez
   Coteaux d'Ancenis
 Coteaux du Loir
 Coteaux du Vendömois
 Fiefs vendéens
 Haut-Poitou
 Rosé d'Anjou
 Rosé de Loire
   Saumur
 Touraine
 Touraine Amboise
 Touraine Azay-le-Rideau
 Touraine Chenonceaux
 Touraine Mesland
 Valencay

Lorraine
 Côtes de Toul
   Moselle
 

Lyonnais
 Coteaux du Lyonnais
   

Rhône
 Châtillon en Diois
   

Savoie
 Savoie
 Savoie Chautagne
   Savoie Chignin
   Savoie Jongieux

Sud-Ouest
 Côtes de Millau
 Côtes du Marmandais
   Estaing
 Fronton
   Gaillac

L'Appellation d'Origine Contrôlée Beaujolais

Les viticulteurs installés dans plusieurs communes de l'arrondissement de Villefrance (département du Rhône) et du canton de la Chapelle-de-Guinchay (département de la Saône-et-Loire) obtinrent en 1937 la création de l'Appellation d'Origine Contrôlée Beaujolais pour garantir la provenance de leurs vins issus entre autres du Gamay. Elle stipule notamment que son rendement ne peut pas excéder soixante hectolitres par hectare et que sa richesse en sucre doit être supérieure à cent soixante et onze grammes par litre de moût pour les vins rouges et cent soixante et un grammes par litre de moût pour les vins rosés. Le titre alcoométrique volumique naturel des vins doit dépasser dix pour cent.

Les vignes s'étendent sur les pentes des Monts du Beaujolais. Les sols dans lesquels elles puisent les nutriments indispensables à leur développement sont constitués de granit au nord et d'argile, de calcaire et de grès au sud. Le calcaire, très filtrant, chasse également l'eau tandis que l'argile en garde quelque peu. Cette réserve d'eau permet aux vignes de s'hydrater régulièrement notamment en cas de sécheresse. Le climat océanique dégradé aux influences méditerranéennes et continentales contribue aussi au mûrissement des raisins.

 Ailleurs dans le monde 
Le Gamay couvre trente deux mille six cents hectares dans le monde. A part en France, il est surtout cultivé en Suisse. Quelques plantations existent également en Afrique du sud, au Canada et en Italie notamment.

Afrique

Afrique du sud

Quelques vignes de Gamay sont cultivées en Afrique du sud pour élaborer des vins rouges légers.

Ailleurs en Afrique

Il est également présent au Maroc.

Amérique

Argentine

Six hectares sont cultivés dans la province de Mendoza située à l'ouest de l'Argentine au pied de la cordillère des Andes.

Brésil

Le Brésil compte seize hectares de Gamay.

Canada

Le Gamay s'étend sur soixante-dix hectares en Colombie-Britannique et représente près de quatre pour cent de la production en Ontario soit trois mille tonnes. Il couvre un hectare au Québec.

Chili

Les quelques vignes existantes au Chili sont situées dans la vallée de Maule (centre du Chili).

Etats-Unis

 Californie

Pendant des décennies, les producteurs locaux cultivèrent un cépage qu'ils avaient nommé Napa Gamay ou Gamay. Il fut identifié en 1980 comme étant le Valdiguié, un cépage originaire du sud-ouest de la France donnant un vin similaire à celui produit à partir du Gamay noir à jus blanc (léger, juteux, peu tannique et facile à boire). Le nom Gamay ne peut plus être apposé sur les bouteilles des vins issus du Valdiguié depuis 2007.

 Michigan

Une douzaine d'hectares sont cultivés dans le Michigan.

Uruguay

L'Uruguay compte neuf hectares de Gamay.

Asie

Turquie

Le Gamay s'étend sur deux cents hectares. Il représente plus de dix pour cent de l'encépagement dans la région de Marmara.

Ailleurs en Asie

Il est également cultivé en Israël.

Europe

Italie

Le Gamay s'étend sur soixante-deux hectares en Ombrie et dix-sept hectares dans le Val d'Aoste.

Luxembourg

Le Luxembourg compte près d'une centaine d'hectares.

Royaume-Uni

Moins d'un hectare est cultivé au Royaume-Uni.

Suisse

Le Gamay est cultivé autour du lac Léman essentiellement dans les cantons de Genève, du Valais et de Vaud. Il fut longtemps confondu avec le Pinot noir notamment en Suisse romande où ces deux cépages étaient nommés Dôle.

Cantons
Total (hectares)
Cantons
Total (hectares)
 Berne
1
 Thurgovie
1
 Fribourg
1
 Valais
590
 Genève
347
 Vaud
370
 Neuchâtel
1
 Zurich
1
 Tessin
1

Ailleurs en Europe

Il est également cultivé en Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Croatie, Hongrie, Macédoine, Roumanie, Slovénie, au Portugal et sur l'île de Chypre.

Océanie

Nouvelle-Zélande

Seuls huit hectares sont cultivés en Nouvelle-Zélande. Les vignes sont principalement situées à Hawke's Bay sur l'île du nord.

Régions
Total (hectares)
Régions
Total (hectares)
 Central Otago/Waitaki Valley
1
 Hawke's Bay
7











 
 
 
 

Contact A propos du guide du vin PassionVin Ajouter le guide du vin PassionVin à vos favoris
Copyright Guide vin PassionVin (Cépage Gamay) © 2013 Cestanet inc. Tous droits réservés