De la vigne au verre



Vin > Cépages >

Melon de Bourgogne



Mérille Merlot Merlot blanc Molette

 Melon de Bourgogne




 Caractéristiques 
Le Melon est un cépage blanc issu du croisement du Pinot noir et du Gouais blanc. Le Melon de Bourgogne bourgeonne tôt ce qui le rend sensible aux gelées printanières (il rebourgeonne néanmoins par la suite) L'extrémité des nouveaux rameaux est densément recouverte de poils couchés. Les feuilles adultes sont entières, orbiculaires avec un sinus pétiolaire fermé ou peu ouvert et des dents aux cotés rectilignes. Leur limbe est révoluté et bullé avec une face inférieure faiblement couverte de poils couchés. Les grappes sont petites ou ont une taille moyenne. Les baies sont petites et rondes. Le Melon de Bourgogne mûrit relativement tardivement.

Le Melon apprécie les sols argilo-siliceux, volcaniques et granitiques situés dans des zones assez fraiches. Sa production est régulière et son rendement oscille entre 40 et 50 hectolibres par hectare (il atteint parfois 70 hl/ha). Le Melon craint le mildiou et la pourriture grise. Il est, par contre, peu sensible à l'eutypiose et à l'oidium. C'est un cépage fragile qu'il est parfois nécessaire de vendanger avant qu'il atteigne sa pleine maturité afin de préserver son état sanitaire

 Arômes
Le Melon donne un vin frais, léger, peu acide aux arômes discrets (citron, amande, pamplemousse dans sa jeunesse ; coing, musc et miel avec l'âge). Il s'oxyde moins et se garde plus longtemps lorsqu'il est élevé sur lie (il reste pendant l'hiver sur ses lies jusqu'à la mise en bouteille au mois de mars).

 Zones d'implantation 
Les viticulteurs bourguignons ont peu à peu délaissé le Pinot noir au profit du Melon à partir du début du 14ème siècle car il mûrit plus rapidement mais le duc de Bourgogne, Philippe le Hardi, ordonna en 1395 la destuction de tous les pieds de Melon pour préserver le Pinot noir à l'origine des grands rouges de Bourgogne que la noblesse appréciait particulièrement (les viticulteurs continuèrent néanmoins à le cultiver dicrètement). Le Melon a par la suite été introduit dans le vignoble angevin. Les viticulteurs de Loire-Atlantique le plantèrent massivement après le terrible hiver de 1709 durant lequel il résista aux gelées. Il est toujours très présent sur les coteaux du pays nantais, des rives de de la Sèvre et de la Maine, du lac de Grandlieu et des rives de la loire.

Il est également toujours admis sur les nombreux coteaux situés entre Dijon et Lyon ainsi qu'à proximité du village de Chablis pour produire des vins blancs secs et efferverscents.

Appellations autorisant l'utilisation du cépage Melon de Bourgogne

Bourgogne
 Coteaux bourguignons
   Crémant de Bourgogne
 

Loire
 Muscadet
 Muscadet Coteaux de la Loire
 Muscadet Côtes de Grandlieu
   Muscadet Sèvre et Maine
 Muscadet Sèvre et Maine Clisson
 Muscadet Sèvre et Maine Gorges
   Muscadet Sèvre et Maine Le Pallet










 
 
 
 

Contact A propos du guide du vin PassionVin Ajouter le guide du vin PassionVin à vos favoris
Copyright Guide vin PassionVin (Cépage Melon de Bourgogne) © 2013 Cestanet inc. Tous droits réservés