De la vigne au verre



Vin > Cépages >

Tibouren



Tourbat Trousseau Ugni Ugni rosé

 Tibouren




Le Tibouren est un cépage noir.

 Caractéristiques 
Le Tibouren bourgeonne tôt. L'extrémité des nouveaux rameaux est densément recouverte de poils couchés. Les jeunes feuilles sont vertes à plages bronzées. Les feuilles adultes ont sept ou neuf lobes et de profonds sinus latéraux. Elles ont un sinus pétiolaire ouvert à peu ouvert et de longues dents avec des cotés rectilignes. Leur limbe est bullé et tourmenté avec une face inférieure fortement couverte de poils dressés et couchés. Les grappes sont grosses ou de taille moyenne. Les baies, rondes, ont une taille moyenne. Le Tibouren mûrit relativement tardivement..

Le Tibouren est un cépage productif. Son rendement peut atteindre cent hectolitres par hectare lorsqu'il est cultivé en plaine. Il oscille entre trente et soixante hectolitres par hectare sur les sols moins riches des coteaux. Le Tibouren est sensible aux acariens, au dessèchement de la rafle, à la coulure et au millerandage.

 Arômes
Le Tibouren donne un vin fin, peu coloré à consommer rapidement.

 Zones d'implantation 
Le Tibouren peut ête cultivé dans plusieurs vignobles du Haut-Pays et du littoral méditerranéen situés dans les départements des Alpes-Maritimes, des Bouches-du-Rhône et du Var.

Appellations autorisant l'utilisation du Tibouren

Provence
 Coteaux varois en Provence
   Côtes de Provence
   Palette

L'Appellation d'Origine Contrôlée Coteaux varois en Provence

Les viticulteurs de plusieurs communes varoises (Barjols, Forcalqueiret, Garéoult, Néoules, Ollières, Pontevès, Rocbaron, Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, Tavernes, Villecroze…) obtinrent en 1993 la création de l'Appellation d'Origine Contrôlée Coteaux varois (rebaptisée Coteaux varois en Provence douze ans plus tard) pour garantir la provenance de leurs vins issus entre autres du Tibouren. Elle impose notamment que son rendement ne dépasse pas cinquante-cinq hectolitres par hectare et que sa richesse en sucre ne soit pas inférieure à cent quatre-vingt-neuf grammes par litre de moût pour les vins rouges et cent soixante-dix-huit grammes par litre de moût pour les vins rosés. Le titre alcoométrique volumique naturel des vins doit atteindre au minimum onze pour cent.

Les vignes sont disséminées au pied de plusieurs massifs (Monts du Toulonnais, Mont-Aurélien, Sainte-Baume…). Les sols dans lesquels elles puisent les nutriments indispensables à leur développement sont constitués de calcaire, de silex, d'argile et de graves. Le calcaire, très filtrant, évacue l'eau tandis que l'argile en garde quelque peu. Ce réservoir d'eau permet aux vignes de s'hydrater régulièrement notamment en cas d'intenses chaleurs. Le climat continental contribue aussi au mûrissement des raisins.










 
 
 
 

Contact A propos du guide du vin PassionVin Ajouter le guide du vin PassionVin à vos favoris
Copyright Guide vin PassionVin (Cépage Tibouren) © 2013 Cestanet inc. Tous droits réservés